Projet-Association-AeroIpsa-Fusee-Dhoppler-1.png

HOP

Il s'agit d’une fusée supersonique dont l'objectif est de mesurer sa vitesse à l'aide d'une sonde Pitot et d'un émetteur à effet Doppler afin de comparer les deux mesures. La fusée sera de dimensions relativement modestes et son poids optimisé au maximum afin d'atteindre une vitesse supersonique et donc étudier les effets de ce régime sur l'erreur de mesure d'une sonde Pitot. Les pièces de la fusée seront réalisées en aluminium, POM et impression 3D; les pièces extérieures comme la coiffe, ailerons et fuselage en fibres de carbone

 
 
Fiche-Signalétique-TRIDENT-III-1.png

Trident III

Trident III est la suite du projet Trident II de l’année 2017/2018. Cette fusée sera équipée d’un contrôle de roulis visant à stabiliser la fusée pour une prise vidéo plus ‘lisible’. Elle larguera aussi deux ou trois CanSats (mini satellite largué sous parachute), par une unique trappe. Elle effectuera de la prise de mesure et les transmettra au sol par télémétrie. Le groupe est en réflexion pour les expériences à l’intérieur des CanSats.

 
 
Fiche-Signalétique-NF3-1.png

Night-Fury III

Le projet Night-Fury est une fusex bi-étage passive. Elle sera propulsée et le premier étage se séparera à la fin de la poussée. Le second étage déploiera alors les ailes du planeur une fois l'apogée atteinte et l'ensemble stabilisé grâce au contrôle de roulis. Pour finir le planeur descendra en cercle à l'aide du contrôle de lacet. Le projet sera refait entièrement pour améliorer la fusée.

 
 

Métal Liquide

Mini-fusée conçue entièrement en Aluminium. L'objectif du projet est de résister à un impact balistique, aussi bien au niveau mécanique qu'électronique. Les expériences embarquées sont au nombre de trois : des capteurs de température relèvent la température du moteur au décollage et de la coiffe au moment de l'impact. Des jauges de déformations permettrons de calculer les déformations en vol et, le cas échéant, retrouver par l'expérience le module d’Young de l'aluminium.

 
 

Cèdre

Cèdre est une mini-fusée éjectant le parachute par la coiffe.

 
 

HighDr’O P.3

Le projet HighDr’O est un projet visant à provoquer une pluie artificielle par l’intermédiaire de bactérie. Le prototype de cette année vise à éjecter un drone à partir d’une fusée. Le drone ainsi éjecté devra se stabiliser en vol. Celui-ci se déplacera par coordonnées GPS.

 
 
Fiche-Signalétique-Cygogne-1.png

Cygogne

Dans un premier temps, le projet a pour but d’effectuer un contrôle de roulis pendant la phase de vol. Dans un second temps, plusieurs charges utiles seront larguées par la coiffe en deux temps. Après l’éjection du parachute, pendant la phase de redescente, la fusée déploiera des pieds au niveau des ailerons.

 
 
Fiche_signaletique_HERMES-1.png

Hermès

Le projet Hermes est une mini-fusée bi-étage passive (séparation transversale) dotée d’airbrakes. Son expérience principale est la séparation des deux étages par le déploiement d’airbrakes sur la partie inférieure provoquant une trainée suffisante pour l’éloignement des deux étages. Les parachutes de chaque étage seront largués via les ouvertures de la séparation, supprimant ainsi l’utilisation de trappes dédiées aux parachutes. Chacune des deux parties de la fusée sera équipée de buzzers puissants afin de faciliter la récupération.

 
 

Perroquet

Perroquet est une mini-fusée bi-étage passive.

 
 

LLady

LLADY est un projet de fusée expérimentale. Ce projet souhaite expérimenter la conception d’une fusée de type supersonique, une sortie de parachute par largage de la coiffe, la fabrication d’un système d’enregistrement vidéo, l’élaboration d’un système de télétransmission de données au sol (Vidéo + télémétrie)

Ce projet est dans la continuité de celui de l’année dernière.

 
 

F.T.L²

FTL² est une minifusée ayant pour but de tester la fiabilité d'une centrale inertielle maison par rapport à une vraie centrale inertielle. Cette fusée a été commencé l’année dernière mais le lancement n’a pas été effectué.